La Ville de Saint-Hubert

C’est dans la Ville de Saint-Hubert, en Belgique (Province de Luxembourg), que vit notre école de trompe.  Elle porte le titre de « Capitale européenne de la Chasse et de la Nature » depuis 1991 et celui de « Capitale internationale de la Trompe de Chasse » depuis le 3 novembre 2016.

La Trompe y est très présente.  En 1927, lors des Fêtes du XIIème centenaire de la mort de saint Hubert, un concert et un concours international de trompe y sont organisés et marquèrent les esprits de la population.  Suite à ces événements, en 1928, des citoyens fondent le « Rallye Freyr », qui devient le « Royal-Forêt » en 1955 et fêtera 92 années d’existence en 2020.
Dans les années soixante, les premiers stages internationaux s’y déroulèrent et plusieurs grands noms de la trompe y ont oeuvrés comme moniteurs.
C’est aussi bien sûr l’histoire de la Ville, et son lien au saint patron des chasseurs qui a engendré cet engouement pour notre instrument.
Notre école s’inscrit dans cette longue tradition locale et est soutenue en ce sens par les autorités communales, que nous remercions à travers ces quelques lignes.

Saint-Hubert, c’est aussi la Basilique Saint-Pierre et Saint-Paul (construction dès 1526) et le quartier abbatial, l’Eglise Saint-Gilles (XIème siècle), le Fourneau Saint-Michel et son musée de plein air rassemblant différents types de bâtiments anciens wallons, le Musée du Fer, le Parc à Gibier, le Musée Redouté, le Château de Mirwart (ancien château féodal dont les premières citations datent de 940), le Domaine provincial de Mirwart avec ses 1350 hectares de forêt et sa pisciculture, le Monastère d’Hurtebise (1938), l’aérodrome civil, la Converserie (où saint Hubert, selon la Légende, vit le cerf crucifère qui bouleversa son existence), mais encore la Bouverie de Chermont, la Chapelle Saint-Roch, l’ancien Hôpital Saint-Eloi, etc.  La Ville compte une bonne dizaine de bâtiments et monuments classés au patrimoine wallon.

De nombreuses promenades en pleine nature sont balisées ; l’occasion de parcourir une partie de la Grande Forêt de Saint-Hubert.  Il faudrait encore parler des événements comme les Fêtes de la Chasse ou le Juillet musical mais cette page commencerait à devenir longue.  La région alentour ne manque pas non plus d’attraits touristiques.

Si vous souhaitez venir visiter notre belle région, les hôtels et les gîtes ne manquent pas.  Il est même possible de loger chez un sonneur qui vous accueillera impeccablement dans sa chambre d’hôte, au Bien-Aller des Perêts.